L’âme poétique persane : Ferdowsî, Khayyâm, Rûmî, Sa’dî, Hâfez

Informations sur le livre

Titre du livreL'âme poétique persane : Ferdowsî, Khayyâm, Rûmî, Sa'dî, Hâfez
Date de publication du livre2017
Nombre de pages216
Code libislam.frL0772
Date de publication de la page12-2019
Auteur :
Éditeur :

Information sur l'auteur :

Daryush Shayegan

Daryush Shayegan (en persan : داریوش شایگانDāryush Shāyegān), né le  à Téhéran et mort dans la même ville le , est un philosophe et romancier iranien, indianiste et professeur d'université.

Information sur l'éditeur :

Albin Michel

Grande maison d'édition indépendante, Albin Michel a un catalogue très diversifié, plutôt « grand public » et nettement marqué à droite.

Coordonnées : 22, rue Huyghens 75680 Paris Cedex 14 - tél : 01 42 79 10 00 - fax : 01 43 27 21 58

http://www.albin-michel.fr/

Description

« Pourquoi le Persan estime-t-il à tel point ses grands poètes, lesquels ont acquis chez nous une vénération quasi religieuse ? Quelle est la nature de ce rapport intime qui lie le Persan à ses poètes dont les messages investissent tout son être et pénètrent profondément la substance de son âme ? »

C’est à partir de cette interrogation que Daryush Shayegan, l’un des plus importants penseurs iraniens vivants, nous introduit aux cinq grands poètes persans, don’t on pourrait presque dire qu’ils ont acquis un statut mythique: Ferdowsî, qui par son Shahnâmeh ou Le livre des rois, refonda l’identité persane en ressuscitant la mémoire de l’Iran antique; Omar Khayyâm qui, libre des croyances religieuses, chercha à saisir l’instant éternel ; Mowlânâ Rûmî, l’un des plus grands mystiques de tous les temps; Sa’dî l’humaniste et « Le maître de la parole », qui forgea la langue persane et son idée de civilité ; et enfin Hâfez, cette « langue de l’invisible » qui brisa avec une rare audace tous les tabous encombrants de la religion légalitaire. Chacun représente une facette de l’âme iranienne toujours vivante, comme en témoigne l’immense succès de ce livre en Iran : neuf réimpressions en deux ans !

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “L’âme poétique persane : Ferdowsî, Khayyâm, Rûmî, Sa’dî, Hâfez”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *